CORIS BANK - Actualités

Le personnel en Faso Dan Fani tous les jeudis

Coris Bank International : Le personnel en Faso Dan Fani tous les jeudis

Le personnel de Coris Bank International s’habillera désormais en Faso Dan Fani tous les jeudis. Ainsi en a décidé la Direction générale de la banque. Le lancement du port du Faso Dan Fani a eu lieu, ce lundi 7 mars 2016, en présence du Président-Directeur général de Coris Bank International, Idrissa Nassa, et du Secrétaire général du Ministère de la Culture, Stanislas Méda.

C’est un effet de mode. Le port du Faso Dan Fani est en train de gagner tous les secteurs de la vie nationale. Après les autorités, les députés et des particuliers, c’est au tour des institutions bancaires de se mettre dans la danse. Et Coris Bank International en est la pionnière au Burkinab Faso. En effet, entouré de ses collaborateurs et du Secrétaire général du Ministère de la Culture, le Président-Directeur général de Coris Bank International a procédé au lancement du port de Faso Dan Fani dans son institution. « Nous avons institué une journée Faso Dan Fani à Coris Bank International. Désormais, tous les jeudis, sur l’ensemble du réseau, vous aurez un défilé de mode Faso Dan Fani en live et auquel nous invitons tous les clients à venir découvrir », a expliqué le Président directeur général de CBI.

Aider les acteurs de la filière coton
L’initiative entre en droite ligne avec le slogan de la banque qui est de « Faire la banque autrement ». Mieux, pour les responsables de l’institution, il s’agit d’accompagner la filière coton au Burkina. Et on le sait, cette filière, si elle bénéficie du soutien nécessaire, peut être un créneau de création de richesses et d’emplois. Ce qui permettra de lutter contre le chômage au Burkina. « Le Faso Dan Fani est aujourd’hui une filière dont le soutien génèrera beaucoup d’emplois. Et nous voulons encourager beaucoup de personnes à se lancer dans la filière. Nous avons donc décidé de donner le ton pour que les acteurs de l’économie du privé puissent comprendre qu’il est de leur devoir de soutenir l’administration à travers le port du Faso Dan Fani », a ajouté le P-DG de Coris Bank International.

Coris Bank International : Le personnel en Faso Dan Fani tous les jeudis

Promotion de l’identité de tout un peuple
« La culture est ce qui nous reste lorsqu’on a tout oublié », avait dit un penseur. Elle se manifeste de plusieurs manières dont le vestimentaire. Se faisant avocat du Faso Dan Fani, le secrétaire général du Ministère de la Culture, a salué l’initiative à sa juste valeur. Il a, par ailleurs, souligné qu’elle fait de CBI une banque patriotique qui promeut l’identité de tout un peuple. « C’est une très forte innovation dans la mesure où c’est une première dans notre pays qu’une institution bancaire s’intéresse à une activité purement culturelle. Et le port du Faso Dan Fani est une sorte de prise en compte de notre identité. C’est en cela que l’initiative de Coris Bank est louable et devrait faire tache d’huile dans le milieu des institutions financières mais aussi dans l’administration. Coris Bank est donc une banque patriote, fortement prisée sur le plan national. C’est une image qu’ils véhiculent et véhiculer l’image du Faso Dan Fani c’est véhiculer l’image de tout un peuple. Le label Burkindin est en train de se vendre. Je suis sûr que ce ne sera plus seulement le Burkina car nous sommes en train de dépasser les frontières du Burkina », s’est-il réjoui.

La femme en relief
Pour la circonstance, tout le personnel, ou presque, était vêtu du Faso Dan Fani. Et c’est à la veille du 8 Mars, Journée internationale de la femme, que l’initiative a été lancée. Fièrement dans sa robe Faso Dan Fani, Corinne Sylvie Somda, responsable des opérations locales à Coris Bank International Ouagadougou, trouve très opportun le choix de cette date : « C’est une bonne occasion vu que le gouvernement a décidé de promouvoir le pagne tissé à l’occasion du 8 Mars. C’est dans cette logique que nous avons choisi la date du 7 mars pour lancer le port du Faso Dan Fani à la banque. C’est une coïncidence heureuse et une valorisation pour la femme ». Gueye Djénéba Hama, chargée de communication, se sent très Burkinabè dans sa tenue du jour. « L’initiative de la Direction générale est très intéressante dans ce sens que la valorisation du pagne tissé notre fierté patriotique, notre attachement à nos valeurs culturelles et l’accompagnement des acteurs de la filière coton », a-t-elle expliqué.

Un financement pour la filière Coton
La mesure concerne tout le réseau national de Coris Bank International. Et pour joindre l’acte à la parole, le Président-Directeur général a annoncé la création très prochainement d’un fonds pour soutenir la filière. « Au-delà de ça, nous allons, au sein de notre banque, mettre en place un dispositif d’accompagnement financier de tous les acteurs de la filière Faso Dan Fani. Que ce soit les groupements des femmes qui font le tissage, les acteurs de la mode qui valorisent le Faso Dan Fani, ils peuvent s’adresser à nos guichets et nous allons mettre en place un dispositif financier pour accompagner ces gens-là afin qu’ensemble, nous puissions faire du Faso Dan Fani, un label du Burkina qui se vendra à l’extérieur et qui sera vraiment une source de création de valeurs ajoutées pour notre pays », a ajouté Idrissa Nassa. En rappel, Coris Bank International compte 30 agences à travers le Burkina. Elle est présente dans les treize chefs-lieux de régions et dans d’autres pays africains.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net